Florin Muntean, qui se présentait comme le "président des Roms de Belgique" et oeuvrait depuis 2010 comme médiateur communautaire au sein du service de prévention de la commune de Saint-Josse, est décédé vendredi passé à l'âge de 53 ans.

Originaire d'Arad, en Roumanie, et membre du Parti des Roms (Partida Romilor Pro-Europa), Florin Muntean était arrivé en 2004 en Belgique en tant que demandeur d'asile. L'homme avait pour ambition de "former une élite des Roms" au plat pays et revendiquait à cet égard, non sans fierté, "la scolarisation de centaines d'enfants".