Dans le sillage d’un projet de film documentaire sur la situation des Roms en France entamé en 2011, j’ai collecté la parole d’une série d’acteurs sociaux roms, hommes et femmes. Vous découvrirez ici des personnes qui ne cadrent pas avec le focus médiatique stigmatisant qui les enferme, eux ainsi que les  Gens du Voyage. Une démarche entre justesse et justice car parler des Roms ou des Manouches demande d’abord de parler avec eux et, chaque fois que possible, faire trace, diffuser.

Malgré les difficultés qui émaillent leur trajectoire de vie et leurs projets, ils et elles appartiennent à une génération, encore discrète, de personnes engagées, de citoyens (européens) comme on n’en rencontre pas tous les jours. Parce qu’ils détricotent le nœud des préjugés et fracturent un silence, celui qui s’abat sur les Roms dès qu’il ne s’agit plus, de la part des médias, de pointer leur supposée marginalité.

 

Olivier Bonny

 

INTERVIEW DE RAYMOND GUREME, Manouche et citoyen français ! - 2012 - 1e partie


Raymond Gurême, Manouche français, issu d'une famille et communauté d'artistes itinérants, témoigne de son expérience et sa vision de l'engagement. Lui qui s'est évadé 10 fois de camps et prisons, pour entrer dans la résistance durant la Guerre. Il prit progressivement la parole publiquement pour rendre compte des persécutions endurées, au cours de la Guerre, mais aussi ensuite (tracasseries et discriminations de la part des autorités) ... Cette expérience et sa tenace résistance ils les a décrites dans son ouvrage ... Il est interviewé ici en mars 2012 à la Maison du Livre de St-Gilles, par Olivier Bonny.

"chaque interview comporte plusieurs partie" 

 

RENCONTRE AVEC BISER ALEKOV, ACTEUR SOCIAL, ROM BULGARE, BRUXELLOIS & EUROPEEN ! - I

Biser, travailleur social bruxellois et acteur de projets, nous présente son parcours de formation et professionnel, en Bulgarie et ailleurs en Europe. Il présente ses préoccupations à propos des Roms et des enjeux du vivre ensemble, pour ceux-ci, d'être citoyens, non discriminés, d'être respectés dans la ville hyper-multiculturelle qu'est Bruxelles ! Il appartient à une génération de Roms, ouverts, avec une forte conscience européenne, qui rencontrent les autres, font connaître leur peuple, créent du dialogue entre les communautés d'ici et d'ailleurs, belges ou étrangères. Enfin, il promeut et défend à Bruxelles, avec d'autres issus des Balkans, les droits des personnes LGBT. Biser, personne joviale et disponible, incarne ce que la multiculturalité bruxelloise propose de plus dynamique et d'actuel !

"chaque interview comporte plusieurs partie" 

 

INTERVIEW DE RADOST ZAHARIEVA, FEMME ROM & CITOYENNE !

 

Interview de Radost Zaharieva (réalisée à Bruxelles en 2014), citoyenne européenne et femme rom de Bulgarie, engagée pour les droits du peuple Rom. Elle vit en France où elle travaille. Première partie de cette interview où on peut découvrir un exemple (parmi beaucoup d'autres quasi jamais médiatisés !) de femme au dos de laquelle aucun des préjugés circulant sur ce peuple, ne peut être collé !

"chaque interview comporte plusieurs partie" 

 

GENOCIDE DES ROMS A L'EST, INTERVIEW D'UN SURVIVANT - Commission Européenne 2017 - I

 

A l'occasion de la 1e présentation de l'exposition mobile dédiée au génocide des Roms en Europe de l'Est durant la 2e Guerre mondiale par les nazis et leurs collaborateurs, l'association "Dignité Roms" (Bruxelles) interviewait ce vieux monsieur rom venu de Roumanie, ayant survécu aux déportations vers les régions de l'Est du pays (la transnistrie ukrainienne). A cette époque, la Roumanie était sous les ordres d'un pouvoir fasciste dirigé par le général Antonescu. Cet événement avait lieu à la Commission européenne, le 27 janvier 2017. De telles déportations et tueries de masses eurent lieu un peu partout à l'Est alors que les nazis avançaient sur le front russe (Moldavie, Biélorussie, Ukraine, Roumanie, Russie) : les Einsatzgruppen ont exterminé plus d'un million de Juifs, Roms et opposants que les nazis s'étaient donnés pour but de détruire. La plupart du temps avec la collaboration des autorités locales (police, armée, milices). Ces crimes ont très peu été documentées et n'ont quasi jamais fait l'objet de recherche scientifiques, encore moins de la part des Etats où ces exécutions eurent lieu. D'où l'urgence de collecter (de façon rigoureuse) la parole de ces derniers témoins ! 

"chaque interview comporte plusieurs partie" 

 

Francophonie: Anina Ciuciu, à 27 ans, une candidate "pour la dignité et la fierté"

Notre invité, Anina Ciuciu, Française d’origine rom, née en Roumanie. Bientôt avocate, elle est candidate aux élections sénatoriales, pour être sénatrice de Seine Saint-Denis. Fière de sa communauté mais pas élue communautaire ? Elle nous raconte son combat sur le plateau du "64 minutes le monde en français" sur TV5 Monde.

"chaque interview comporte plusieurs partie"